Skip to content

Adamsberg part à la conquête du bocage normand.

Je viens de quitter Adamsberg.
Je viens de quitter Adamsberg, Lina, Hippo et tous les autres.
Je viens de quitter Ordebec et tous ces crimes.

Il est temps de faire un point après une longue aventure passée au côté d’Adamsberg et de sa folie quotidienne, qui n’a pas été de tout repos, ceci dit.

Lorsqu’une femme surgit dans la vie du commissaire Adamsberg, elle lui annonce que sa fille à eu une vision d’une certaine Armée Furieuse. Mais qu’est-ce que cette Armée Furieuse ? Pourquoi une pauvre normande ferait le trajet jusqu’à Paris pour parler d’une simple vision ?

Adamsberg est perdu, et nous avec lui. Mais il part à la conquête de bocage normand. Et nous (encore) avec lui. La figure forte d’Adamsberg permet de faire tenir le récit. Ce personnage fétiche que l’on suit tout au long du récit nous le fait vivre. Creusant sa personnalité, Fred Vargas fait de lui un personnage complexe, fou, borné mais terriblement dingue et intéressant.

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce livre, c’est la narration de Fred Vargas. Pas trop lourde ni trop légère, elle manie les mots comme Adamsberg manie les indices dans sa tête. Son écriture est vraiment très bonne et nous guide tout au long de l’enquête du commissaire.

Les quatre intrigues sont très bien faites, car elles s’entrecroisent, mettant donc plusieurs éléments en jeu des différentes enquêtes. Effectivement, elles apportent une certaine conséquence au récit qui permet de faire intervenir plusieurs personnes en même temps. Mais l’intrigue principale est cheminée de petits défauts, qui en feraient presque son charme.

On pourrait reprocher au récit de contenir trop de personnages et que cela embrouillerait l’histoire, mais c’est tout le contraire. Vargas les utilise à bon escient permettant donc au récit de progresser, à vive à allure certaines fois, ou beaucoup moins vite d’autres fois.

Vargas est là. Elle nous fournit les mots, l’histoire, Adamsberg (son personnage fêtiches), Ordebec pour nous plonger dans un récit donc les dernières pages vous laisseront pantois.

L’Armée Furieuse (2011)
De Fred Vargas
Par J’ai Lu

Add Your Comment (Get a Gravatar)

Get a Gravatar! Your Name

Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

*

  • Projet B’n’co